Redimensionnement à l’Est, renforcement à l’Ouest : Holcim France présente sa stratégie nationale de développement

17 juin 2013
 

Historiquement implanté dans le Nord et l’Est de la France depuis près de 100 ans, Holcim France s’adapte aux évolutions économiques du marché français en orientant sa stratégie de développement sur deux axes : un redimensionnement de ses activités dans l’Est basé sur le développement de la zone franco-luxembourgeoise, et un renforcement d’Holcim France dans l’Ouest de la France, sur la façade Atlantique, zone à fort potentiel.

Cette stratégie de développement se traduit par l’ouverture de 6 nouveaux sites de production, tous exemplaires d’un point de vue environnemental, d’un important investissement de 100 millions d’euros environ sur les trois dernières années. Ces nouveaux sites génèrent près de 100 emplois directs, ce qui représente près de 300 emplois indirects.

Filiale française du groupe suisse et centenaire Holcim Ltd, Holcim France est un acteur national majeur de la fourniture de matériaux de construction avec une forte présence industrielle dans le Nord et l’Est de la France. En 2012, Holcim Ltd est le premier cimentier européen et un leader mondial (17,7 milliards d’euros de vente).

Holcim France est en quête d’un meilleur équilibre géographique et de relais de croissance significatifs pour assurer son développement.

Holcim France adapte sa stratégie à un marché tendu et en pleine évolution ces dernières années suivantplusieurs objectifs : optimiser ses capacités de production en les redéployant sur l’ensemble du territoire, mieux répartir géographiquement ses unités de production sur les régions les plus dynamiques, se rapprocher de ses clients, et optimiser son réseau européen.

Précurseur en matière de solutions et innovations responsables, Holcim France a adopté des pratiques exemplaires et a doté ses nouvelles implantations des solutions techniques les plus performantes du point de vue environnemental, tout en modernisant ses plus anciennes installations. 

Holcim se redimensionne à l’Est…

Fortement présent dans le Nord et l’Est avec près de 200 sites de production, Holcim maintient ses positions existantes, et prend une nouvelle dimension en se développant sur la zone franco-luxembourgeoise. Cette zone à fort dynamisme économique est un marché naturel pour Holcim, déjà présent en Allemagne, Belgique, et France. Véritable relais de croissance pour le marché lorrain, le Luxembourg offre un réel potentiel de développement  à Holcim lui permettant, non seulement de multiplier ses exportations vers l’Allemagne, mais aussi d’augmenter ses parts de marché dans l’Est de la France et au Luxembourg.

Cette stratégie s’est concrétisée depuis 2011 par :

-       L’ouverture d’une unité de production de béton prêt à l’emploi à Russange, en Moselle, août 2011, dans l’objectif de fournir davantage le marché du nord de la Lorraine et le Sud de Luxembourg, en complément de ses sites existants dans la région.

-       L’ouverture, en avril 2013, d’une unité de production de béton prêt à l’emploi à Schifflange, au Luxembourg. L’objectif de production annuelle de cette implantation stratégique est de 150.000 m3 de béton par an.  

 

… se renforce à l’Ouest et dans l’Ile-de-France

En parallèle, Holcim France accentue son développement dans la région Grand-Ouest initié depuis plusieurs années avec pour objectifs :
-  renforcer son ancrage local, sa proximité avec ses clients et couvrir la façade Atlantique
-  répondre à un marché dynamique et à fort potentiel situé dans le Grand-Ouest
-  approvisionner l’Ouest et le Sud-Ouest de la France

Cette stratégie, s’est concrétisée depuis 2010 par :

-       L’acquisition des Ciments de l’Atlantique, en 2010 sur le Terminal d’importation de ciment de Montoir-de-Bretagne, à Saint-Nazaire. Ce nouveau site permet à Holcim d’approvisionner la Bretagne, les Pays de Loire, le Poitou-Charentes, le Centre, le Limousin et l’Aquitaine.

-       La mise en activité, fin 2010, d’un centre de broyage de clinker à Grand-Couronne. Ce nouveau site a une capacité de production annuelle de 580.000 tonnes de ciment, dont 100 000t/an à destination de la Normandie et de la région Centre.

-       La construction d’un nouveau centre de broyage de clinker sur le Port de la Rochelle dont l’ouverture est prévue fin 2013 et qui approvisionnera la région Poitou-Charentes et le Grand Ouest. L’objectif de production est estimé à 580 000 t/an de ciment à destination de la région Grand-Ouest.

Poursuivant sa volonté de développement et sa politique d’investissements en France, Holcim France renforce également sa présence en Ile-de-France, région qui compte déjà 15 sites :

Une nouvelle unité de production de béton prêt à l’emploi, en cours de construction dans le nouvel éco-quartier des Batignolles, à Paris, sera inaugurée au second semestre 2013. Sa capacité annuelle de production est de 100.000m3/an.

Une plate-forme multimodale, reliée à la carrière de Bayel, dans l’Aube, est actuellement en cours de construction à Vernou, qui aura pour vocation, d’ici 2014, à approvisionner le marché Ile-de-France en granulats par des moyens de transports alternatifs (voies fluviales ou ferroviaire) en vue de participer à l’approvisionnement du projet du Grand Paris. Chaque année, près d’un million de tonnes de matériaux transitera désormais par ces voies plutôt que par la route.

Holcim Ltd a fait du développement durable sa priorité depuis de nombreuses années : dans le ciment, Holcim France est le leader sur les ciments éco-responsables, dans le granulat, il se concentre sur la préservation des ressources naturelles et dans le béton prêt à l’emploi, Holcim France est exemplaire lors des rénovations d’installations avec des centrales « zéro rejet ». Sur ses installations existantes, la démarche consiste à créer une dynamique de réduction de ses consommations d’énergie (fuel fossiles et électricité) en traquant systématiquement les potentiels d’économies d’énergie et en travaillant sur le process afin d’accroître ses capacités de valorisation des fuels alternatifs, tels que les déchets industriels, et économiser ainsi les fuels fossiles.